Comment choisir votre vélo électrique ?


Avant de choisir votre vélo électrique, il est nécessaire de se poser différentes questions. Les cinq points ci-dessous vous aideront à y voir plus clair.

La batterie

Si vous ne pouvez pas placer votre vélo à proximité d’une prise électrique choisissez un vélo équipé d’une batterie amovible. Ainsi, vous pourrez la recharger n’importe où.
La batterie intégrée (cadre du vélo) offre quant à elle un meilleur équilibre lors de l’utilisation. Le chargement s’effectue grâce à un cordon.

Les vitesses

Le changement de vitesse s’effectue par : dérailleur ou engrenage.
Si vous souhaitez utiliser votre vélo en dehors du milieu urbain, choisissez un changement de vitesse par dérailleur. Le passage de vitesse s’effectuera rapidement sans perte de rendement.
Si vous utilisez votre vélo en ville, préférez le changement de vitesse par engrenage. Vous pourrez modifier la vitesse sans pédaler. Les risques de déraillement sont diminués.

Le moteur

Le moteur peut être placé à différents endroits : pédalier, roue avant ou roue arrière. Il y a des différences de sensation selon sa position.
Si vous utilisez votre vélo en ville, choisissez un moteur sur roues. Il n’y aura pas de différence de puissance entre les coups de pédale.
Pour les autres utilisations, optez pour un moteur pédalier. L’adhérence sera amplifiée. Les sensations seront les mêmes que celles sur un vélo traditionnel.

L’assistance

Il existe deux types d’assistance : proportionnelle ou « tout ou rien ».
L’assistance proportionnelle permet de régler le niveau d’aide apporté par le moteur.
Avec l’assistance « tout ou rien » le moteur s’allume de manière après un tour de pédale. Il n’est pas possible de le régler.

Infos en + :

Aujourd’hui, les batteries des vélos électriques sont composées de Lithium. Les anciennes batteries étaient en Plomb ou en Nimph. Les nouveaux modèles sont donc plus légers et plus autonomes. Leur durée de vie est supérieure. Ce dernier élément dépend d’une multitude de critères : condition de recharge, fréquence d’utilisation…
Le cycle de recharge représente la mise en charge de la batterie. Sur les fiches techniques, les fabricants annoncent généralement le nombre maximum de cycle possible. En moyenne, la durée de vie d’une batterie est comprise entre 3 et 5 ans.
Les utilisateurs qui effectuent des longs trajets quotidiens (35/50 kilomètres) rachètent habituellement une batterie à partir de 2/3 ans. Le vieillissement de la batterie se remarque lorsque l’utilisateur a des difficultés à réaliser son trajet habituel.
Les cyclistes qui effectuent des parcours plus courts subiront beaucoup plus tard les effets du vieillissement de la batterie.