Le vélo électrique à la côte !


Le vélo électrique est de plus en plus utilisé ! Il a la côte auprès des français ! On l’aperçoit principalement en milieu urbain. Il est idéal pour effectuer les petits trajets du quotidien : se rendre au travail, faire quelques courses, aller au sport ou au marché…Il permet de faire du sport et de se déplacer facilement tout en respectant la planète. C’est un moyen de transport responsable et innovant !

Petite définition

Communément appelé vélo électrique, ce deux roues porte pourtant le nom de Vélo à Assistance Electrique (VAE). Cela signifie qu’il ne roule pas tout seul ! En effet, il est nécessaire de pédaler pour le faire avancer. C’est en fait le mouvement du pédalier qui va permettre de mettre en marche le moteur électrique et donc de faciliter le travail du cycliste.

Vélo électrique versus scooter

C’est le démarrage à la pédale qui distingue le VAE d’un cyclomoteur. Il existe d’ailleurs quelques différences entre ces deux moyens de transport. A l’inverse du cyclomoteur, le moteur du vélo s’enclenche dès que le cycliste pédale et se coupe dès que le cycliste arrête. Son moteur électrique ne dépasse jamais les 250 W. Dès lors que la vitesse atteint les 25 km/h, son moteur se coupe.  

Ses avantages

Le vélo électrique est un moyen de transport très économique. Même si à l’achat il coûte un peu plus cher qu’un vélo traditionnel, il est relativement vite amorti.

Vélo électrique bon pour la santé Il est également bon pour la santé. En effet, il est idéal pour faire un peu de sport tout en évitant les efforts trop violents. C’est pour cette raison que les personnes âgées et celles qui n’ont pas l’habitude de faire du sport l’adorent ! Il permet de diminuer les efforts physiques. Un avantage plutôt pratique lorsque l’on doit monter une sacrée côte !


Bien évidemment, le VAE est surtout écologique ! Il permet de diminuer la circulation des voitures en ville et de réduire le niveau de pollution.

Son prix

Le vélo électrique est économique

La gamme de prix des vélos électriques est assez large. Elle s’étend d’environ 300 à 3000 euros. Si vous souhaitez acquérir un vélo de qualité pour un usage régulier, il est conseillé de choisir un modèle compris entre 800 et 1800 euros. Si votre budget vous le permet, vous pouvez également investir dans une batterie supplémentaire. Un achat très utile si vous oubliez de recharger votre batterie !

Le coût de l’entretien est très faible. Il faut juste penser à le graisser de temps en temps et changer la batterie tous les trois ans.

Il est beaucoup plus économique qu’une voiture ou un scooter. En effet, il faut compter environ 3 centimes pour 100 km parcourus. Rien à voir avec les dépenses d’essence ou de gazole ! De même, il est inutile de payer d’abonnement ou de place de parking pour pouvoir se garer en ville.

Les aides financières

De plus en plus de villes prennent conscience des problèmes liés à la pollution. Pour tenter de les diminuer, elles  n’hésitent pas à subventionner les achats de VAE. Des villes comme Paris Lyon, Rouen, Besançon ou encore Blois proposent des aides à l’acquisition. Pour pouvoir en bénéficier, il faut généralement vouloir acheter un vélo électrique neuf, habiter dans la ville concernée et prouver sa motivation d’utiliser le VAE à titre personnel sans avoir l’intention de le vendre.